15 signes que tu te trouves dans un congrès féministe

Observations d’une participante au CIRFF2015. 

[Description d'image: nuage de mots en lien avec le féminisme en noir, violet, gris et bleu pâle. Certains des mots les plus visibles sont: théorie, violense, féminisme, intersectionnalité, mondialisation, penser, créer, agir, représentation, imigration...]

1)      Tu as l’impression que tout le monde se connait, alors que personne ne s’est jamais vu la face.

2)      L’alternance de courtes nuits et de longues journées rend les blagues sur les inégalités salariales ou la violence conjugale étrangement drôles.

3)      Finir ses phrases devient superflu quand tout le monde maitrise les mêmes théories. Les expressions « évidemment » et « avec les conséquences/problèmes que l’on connait » sont tes meilleures amies.

4)      Tout le monde parle de briser la binarité militantes/universitaires, mais les deux groupes vont souper chacun de leur bord.

5)      L’heure du midi est une reproduction de Mean Girls : t’es mieux de t’assoir à la bonne table si tu tiens à ta réputation.

6)      Tout le monde est d’accord que le savoir est vécu, que le féminisme se vit hors de l’université, que l’expérience vaut autant que la théorie… Mais la plupart des présentations sont impossible à comprendre sans une maîtrise dans le sujet abordé.

7)      Après 5 jours intensifs de congrès féministe, même les plus extrémistes d’entre nous rendent les armes : « pitié, parlons d’autre chose que de féminisme pendant 5 minutes ». Évidemment, ça ne marche jamais.

8)      L’expression « minorités sexuelles et de genre » est à revoir.

9)      Mêmes les Françaises féminisent leurs interventions.

10)  Personne ne rit à « c’est une blonde qui entre dans un bar », alors tu t’essaie avec « c’est un mascu qui entre dans un bar ».

11)  La journée de 24h est un concept patriarcal – à moins que ce ne soit l’interdiction du clonage –, du coup le programme de la semaine fait 60 pages.

12)  Qui a dit que les règles et la masturbation étaient des sujets tabous?

13)  Aucun geste n’est anodin. 25 raisons politiques motivent ton choix d’habillement ou de lunch.

14)  Tu ne sais jamais si tu peux complimenter une camarade sur son apparence.

15)  Il faut tout prendre au 8e degré.


Si vous avez apprécié ce texte, pensez à le partager :)  Vous aimerez peut-être aussi mon article Mon anti-mariage

Pour encourager ce blogue et voir mes prochains articles sur le #Cirff2015, aimez ma page Facebook et suivez-moi sur Twitter